VIII BAILE DO SARONGUE

ABYSSALE

Réalisé le 4 février 2016 au Club Botafogo 
Video realizado por Midia Ninja
ALLÉGORIE DE LA BIOLUMINESCENCE

Les fosses abyssales, le fond des océans, forment un sombre monde, où l’être humain ne peut se rendre. L’unique lumière que l’on y trouve est générée par les propres êtres qui y vivent.

 

Les mutations pyrotechniques modulent d’insolites formes de vie, ressemblant à des usines électriques organiques. Des êtres hautement adaptés aux conditions les plus extrêmes s'acclimatent aux ambiances extra-terrestres. Sans lumière du jour, il n’y a pas de photosynthèse et pour cette raison, ni plantes ni coraux, rien que l’immensité du rien de la faune abyssale. Pour survivre dans cet environnement aride, les organismes développent des caractéristiques surprenantes aux formes extraordinaires.

​A l’image de boîtes ambulantes, et en contraste complet avec ce qui les entourent, ces êtres créent un bal vivant illuminé et coloré.

 

La vie dans les extrêmes caractérisent les survivants, les différenciant radicalement des créatures terrestres.

Le Bal abyssal célèbre la vie phénoménale bio-luminescente des profondeurs.

 

Momo, le dieu de carnaval, salut et bénit ceux qui s’illuminent dans les zones abyssales, profondeurs des profondeurs.